ReBirth

Forum de ReBirth
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La saga racontée dans les compositions

Aller en bas 
AuteurMessage
Aeon
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 101
Age : 35
Localisation : Messy (77)
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: La saga racontée dans les compositions   Jeu 22 Mar - 0:50

Avec de nouvelles compos, ce résumé sera remis à jour...

Saga ReBirth


Pour commencer, à propos d' "Xy", ce que je peux dire c'est qu'elle résume l'existence humaine de son commencement jusqu'a sa fin qu'elle à elle même engendrée. Il est donc difficile de la situer dans un ordre chronologique et c'est pour celà en partie que lors du choix de l'ordre des musiques elle est souvent placée en premier.

Pour le reste, reprenons tout depuis le début...

Lloyd (Nom provisoire), pilote émérite de vaisseaux spaciaux de combat et parfait père de famille est envoyé affronter une horde d'envahisseurs extraterrestres dont on ne sait que peu de choses, le reste des informations étant classés confidentielles par le gouvernement Terrien.

Nous nous trouvons sur le Vulcan III, porte astronefs en route vers un point de relais stellaire non loin d' Aldebaran. Une nuit alors que la fête bat son plein dans le quartier des pilotes férus de musique Celtique ^^, une flotte Alienne est signalée mettant tout l'équipage en état d'alerte maximum. Le Vulcan III, ne disposant pas d'un armement suffisant pour affronter ces envahisseurs passe instantanément en mode furtif afin de masquer leur présence et d'éviter un conflit inutile.

N'écoutant que leur bravoure, Lloyd accompagné de quelques autres pilotes se ruent vers leurs appareils, outrepassent les ordres et s'engagent dans la bataille. "Shooting Star" représente cette bataille ou l'on voit un Lloyd, fier, sur de lui et quelquefois arrogant affronter une horde de vaisseaux énnemis avec courage. Malheureusement pour lui, cette trop grande confiance en soi lui vaudra un échec cuisant. En s'imaginant vaincre tous ces vaisseaux à lui tout seul, il en à oublié ses coéquipiers, tous morts.

Perdu dans l'espace, son équipement défectueux, ne retrouvant plus son chemin vers le Vulcan III, le vaisseau de Lloyd s'écrase sur une planète désertique, ne figurant sur aucune carte. "Sands of time" représente ce monde désertique, le désepoir d'un homme seul, entouré de carcasses d'autres vaisseaux d'un genre inconnu, se demandant comment retrouver les siens et faisant le point sur lui même. Sous les 3 soleils, Lloyd erre sans but véritable dans un monde qu'il ne connait pas. La nuit, dans un moment de faiblesse il se demande même si il va mourir ici, si son chemin s'arrete là, sous les étoiles scintillantes qui l'apaisent finalement...

Cependant, un monstre rode, un prédateur à la double personnalité, l'a déjà pris en chasse et attend juste le bon moment pour en faire son repas. (A la fin de "Sands of time", c'est le monstre qui à la parole...)

Après plusieurs journées de marche dans le désert, notre pilote trouve l'entrée d'un souterrain millénaire le conduisant bien en profondeur à des centaines de metres sous la surface. Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'il découvre que l'intérieur de cette planète est constitué de glace, ce qui crée un gigantesque paradoxe. Les apparences sont parfois trompeuses et on est en droit de se demander si ce n'est pas tout ce Monde qui à une double personnalité.

Ainsi débute la nouvelle musique : "The one who waits" (Titre Provisoire) ^^, ou l'on apprend que dans ce monde de glace vit un être, une présence, un esprit qu'il serait difficile voir impossible de décrire physiquement vit et travaille jour et nuit. Cet être souffre d'une solitude incroyable, il effectue jour après jour les mêmes gestes, fait fonctionner les mêmes machines dont il ne connait absolument pas le but. Depuis des millions d'années il est là, il à toujours été là et tel un horloger fou, il règle tout ce qui l'entoure comme un automate.
Son seul et unique désir est de retrouver la mémoire perdue après tant de temps passé à ne parler qu'a son reflet, de partir de cet enfer et de savoir enfin qui il est...
Lloyd fera sa rencontre et le liberera de sa prison de miroirs. Pour le remercier, notre héros obtiendra le moyen de retourner sur Terre.

Une fois de retour une impressionante fumée recouvre la planète, au fur et à mesure que Lloyd se dirige vers la surface l'horreur de la guerre se fait de plus en plus sentir. C'est en partant de la vison de cauchemard du héros que la composition "Checkmate" entre en jeu. La déception est totale, et c'est un monde dévasté qui apparait sous nos yeux. Toutes les villes sont presques entièrement rasées, il n'y a plus personne de vivant sur terre, les radiations nucléaires avaient fait leur office se chargeant de tuer les derniers survivants des explosions... Des affiches a moitiées arrachées sur les murs parlent de guerre civile, d'holocauste atomique. Il n'est nul question d'une quelquonque attaque Alienne, tout ce qui est arrivé est de la faute humaine.

C'est la que Lloyd comprend qu'il à été berné. Toute sa vie n'a été que mensonges, il n'était qu'un jouet, et les énnemis qu'il affrontait n'étaient pas les bons. Il n'y a jamais eu d'envahisseurs voulant nous asservir, mais simplement d'un peuple étranger se défendant contre un autre peuple au désir colonial. Il n'était qu'un boucher bercé de fausses illusions dont le seul objectif était de conquérir d'autres mondes... Abasourdi par une telle découverte, Lloyd découvre sans le vouloir vraiment un bunker qui ne semble pas avoir été touché par le cataclysme. Grâce à de nombreux jours de travail sur les différents systemes de sécurité, il réeussit à pénétrer dans la forteresse. En son coeur, l'horreur était totale. Il avait devant lui les 13 responsables de ce carnage, 13 démons et parmis eux son propre père, chef de l'Etat Major des forces armées spaciales ressemble dans la pâle lumière du laboratoire au pire d'entre eux, l'étoile du matin : "Lucifer". (Je dis pas ça par hasard... ^^) Tous étaient enfermés dans des caissons cryogéniques et leur réveil était fixé à quelques centaines d'années dans le futur, lorsque les radiations auront disparues après l'hiver nucléaire...

A ce moment là, Lloyd cesse de réfléchir, sort son arme et d'une main ferme fait en sorte que ces démons ne se réveillent plus jamais... Il n'agit plus en tant que simple pilote, mais comme le bras vengeur d'une Terre meurtrie par la bétise humaine.

La musique se termine par la vision de Lloyd, seul être humain encore en vie dans un monde apocalyptique. Malgré tout il reste serein sur son sort et n'ayant plus de raisons de vivre il reste la tranquillement, se laissant mourir...

Un sourire se déssine sur son visage et sa dernière pensée est pour sa femme, la seule personne qui comptait vraiment à ses yeux et qu'il à perdu dans cette guerre absurde. Il sourit car il sait pertinemment au fond de lui même qu'il la rejoindra bientôt...

Et voilà...C'est tout pour le moment... J'espère que ça vous à plu. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rebirth-xy.fr
 
La saga racontée dans les compositions
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dans ton cul ou dans mon cul ?
» Dans les steppes de l'Asie centrale ( Borodine )
» _Ne pas se faire prendre l'appareil photo à l'entrée ou dans la salle.
» Jouer seule dans un bar : comment m'amplifier
» Camera dans l'usine !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ReBirth :: Autour de ReBirth :: Compositions-
Sauter vers: